Enquête auprès des salariés en situation de handicap - Évolution de carrière des personnes en situation de handicap
1051
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-1051,cookies-not-set,qode-core-1.2,ajax_fade,page_not_loaded,,carrière handicaps-child-ver-1.0.0,pitch-ver-2.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,fade_push_text_right,grid_1300,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.5,vc_responsive
 

Enquête auprès des salariés en situation de handicap

L’enquête

Le Lancement

Participez à notre grande enquête nationale sur l’évolution de carrière des personnes en situation de handicap. Celle-ci est réservée aux adultes en situation de handicap ayant déjà exercé une activité professionnelle dans le privé et/ou le public. Faites nous part de votre expérience et de votre avis : https://fr.surveymonkey.com/r/evolution-carriere

L’enquête

Le panel

d’experts

Un panel d’experts a été consulté pour construire les questions de l’enquête. Ce sont des personnes en situation de handicap, en emploi ou sans emploi mais ayant une expérience professionnelle d’au moins 3 ans, dans le public et/ou le privé.

 

Nous les remercions pour leur investissement et vous livrons quelques extraits de leurs témoignages :

Benoît, expert de l'enquête évolution de carrière des personnes en situation de handicap

Benoît – Éditeur

RQTH – Agénésie de membre

Agir sur les représentations pour améliorer la société en matière d’accueil, de compréhension et d’accompagnement du handicap, tel est mon credo. C’est la raison pour laquelle je m’engage, chaque fois que l’occasion m’en est offerte, dans les projets qui me semblent aller dans ce sens. Pour moi, E&H LAB, depuis ses débuts, a toujours fait partie des propositions pertinentes pour répondre par l’image, le discours et la communication, aux multiples questions sociétales que pose la situation de handicap.

Dans l’entreprise la personne en situation de handicap existe par rapport aux relations qu’elle a dans la structure : rapport à la hiérarchie, aux collègues, aux personnes managées. Il y a un problème d’adéquation entre les paroles et les actes. Le discours est souvent inclusif mais les actions ne suivent pas.
C’est souvent lié à une méconnaissance du handicap. Se pose alors la question de la formation / sensibilisation du personnel sur ce sujet.

Le handicap, la différence sont un sujet écran. Les personnes finissent par davantage parler du handicap que du travail.

Il ne faut pas non plus oublier les barrières que se mettent les personnes en situation de handicap dans leur tête. Pour avoir une évolution de carrière il faut un caractère déterminé. Les personnes qui réussissent sont souvent des faire-valoir. Il faut prendre conscience de ce qu’il y a derrière cette « image ».

Ludovic, expert de l'enquête évolution de carrière des personnes en situation de handicap

Ludovic – Consultant

RQTH suite à un accident de travail et une hernie discale

Il est important de réaliser des accompagnements individuels (en entreprise) prenant en compte les besoins de travail, mais également sociétaux, personnels… La dimension humaine, globale n’est pas prise en compte aujourd’hui. On réfléchit en termes de solution rentable. Il faut raisonner non pas en trajectoire professionnelle mais en parcours de personne (en situation de handicap).

Le handicap peut être bénéfique pour l’entreprise. Je porte un message fort sur la nécessité de davantage de collaboration entre le milieu ordinaire et protégé.

Les personnes en situation de handicap de leur côté souhaitent avoir une activité comme les autres : voiture, famille, autonomie… Elles ne pensent pas à l’évolution professionnelle.

Faire une formation est un vrai parcours du combattant. Les personnes fragiles peuvent facilement baisser les bras.

Rezaul, expert de l'enquête évolution de carrière des personnes en situation de handicap

Rezaul – Ressources Humaines

RQTH – Surdité

L’évolution de carrière pour les personnes en situation handicap est une occasion à saisir comme dans tous les sujets égalité Homme/Femme, RSE, Diversité et bien d’autres !! Ces personnes peuvent prendre des responsabilités tant que les entreprises s’engagent à donner l’accessibilité comme c’est le cas aux Etats-Unis ou l’Angleterre. Là-bas les perceptions du handicap sont différentes. On donne une chance, on regarde avant tout les compétences et on propose les formations nécessaires.

Une personne sourde notamment va tout donner, énormément s’investir. Sans reconnaissance. Le blocage est encore aujourd’hui dans les mentalités, les préjugés. Il faut faire de la sensibilisation dès le plus jeune âge.

Les salariés handicapés ont peur de demander des augmentations de salaire, des évolutions de carrière car ils craignent d’être virés.

Anthony Aube, expert de l'enquête évolution de carrière des personnes en situation de handicap

 Anthony – Opticien

RQTH – Personne de petite taille

Il existe de nombreux freins, questions, craintes du côté des employeurs pour l’embauche des personnes en situation de handicap. C’est la même chose quand il s’agit de l’évolution professionnelle. L’employeur profite d’une certaine faiblesse se disant que le salarié handicapé doit déjà être bien content qu’on l’embauche. Il faut se battre. C’est comme si on devait plus prouver que les autres. C’est à nous de nous vendre, de vaincre notre timidité. Il suffit d’un gain de confiance. Mais c’est dur notamment pour les jeunes. Beaucoup se résignent.

Portrait de Wahiba Faure

Wahiba – Chercheur

RQTH – Surdité

Pour beaucoup de sourds c’est dur de travailler en entreprises. Les structures ne font souvent pas d’efforts pour s’adapter à la personne sourde. Il faut souligner la précarisation et la mise de côté. Beaucoup de personnes sourdes et malentendantes décident donc de créer leur boîte. Elles ne se sentent plus bridées. Que faire ? Plus de sensibilisation, et de façon périodique et obligatoire en cas de nouveaux arrivants. Il faut arrêter les préjugés du type « pas capable », faire confiance et parvenir à de l’adaptation et de la compréhension.

Photo de Jean-Sébastien, expert pour le site carrière handicap et la campagne évolution de carrière

Jean-Sébastien – Assureur

RQTH

Il existe une politique proactive d’embauche des personnes en situation de handicap car les entreprises ont conscience qu’il est positif d’avoir de la diversité. Mais une fois que le recrutement a eu lieu, je ne pense pas que les bilans soient très positifs quant à l’évolution. Cela dépend toutefois aussi du handicap.

Je ne prétends pas que ma carrière ait été freinée par mon handicap. Il n’a pas eu de situation où je me suis senti lésé par rapport à une personne sans handicap. Le handicap peut se diluer dans la compétence.

Je m’interroge toutefois sur un point : « est-ce que le handicap est un frein dans un milieu du paraître, du contact, de l’élitisme ? ».  Certaines situations vécues me laissent à penser que oui…

Partagez

votre

expérience

Participer à l'enquête